Modalités de fonctionnement

Partage Ta Terre, c’est la possibilité de prêter votre terrain inutilisé à un jardinier. Partage Ta Terre, c’est l’opportunité de créer et cultiver un jardin dans une cour voisine. En tant que projet citoyen, Partage Ta Terre vise à mettre en contact un prêteur de terre avec un jardinier.

Participer en tant que prêteur à Partage Ta Terre c’est : la connaissance d’une ou plusieurs personnes de votre quartier à travers le jardinage, la mise à contribution de votre terrain, des légumes fraîchement cultivés, rendre possible une expérience de partage unique.

Participer en tant que jardinier à Partage Ta Terre c’est : la connaissance d’une ou plusieurs personnes de votre quartier à travers le jardinage, la chance de cultiver sur une parcelle pendant la saison de jardinage 2016, la possibilité de partager votre récolte et une expérience horticole et humaine unique.

Le prêteur et le jardinier auront à s’entendre CONJOINTEMENT sur :

  • La période de prêt du terrain, donc la période de jardinage. Généralement, elle commence en début mai et se termine à la mi-octobre (saison de jardinage habituelle)
  • Les horaires de jardinage (à quelles heures le jardinage est possible ou non)
  • L’utilisation de matériel de jardinage (matériel mis à disposition par le prêteur)
  • La nature et la portée des aménagements du terrain en vue du jardinage
  • Les modalités d’accès au terrain (qui, quand, quelle partie du terrain, entrée à utiliser, etc.)
  • Le partage de la récolte

*Il est fortement conseillé que ces points fassent l’objet d’une entente (préférablement écrite) entre le prêteur et le jardinier. Au besoin, cette entente peut être modifiée d’un commun accord (par exemple : prolonger la saison jardinage avec des plantations d’automne).

*Le renouvellement de l’entente n’est pas automatique pour l’année suivante. Il doit être fait d’un accord commun entre prêteur et jardinier.

Le prêteur doit :

  • Accepter que son terrain soit transformé en jardin potager. Ceci peut inclure le réaménagement de l’espace pour des butes, des planches, des cultures surélevées, du compost

a – Si l’entente est renouvelée pour l’année suivante, l’espace de jardin restera présent après la fin de la période de jardinage

b – Si l’entente n’est pas renouvelée pour l’année suivante, le prêteur comprend et accepte que son terrain ne sera pas remis dans son état initial

  • Respecter l’espace du potager

Le jardinier doit :

  •   Utiliser l’espace selon les termes convenus dans l’entente avec le prêteur de terrain.

 

  • Ne fait aucune plantation illégale selon le Code criminel et aucune plantation de plantes exotiques envahissantes (roseau commun, renouée japonaise, alpiste roseau, butome à ombrelle, châtaigne d’eau, myriophylle à épis, grenouillette).

 

Partage Ta Terre sera là pour :

  • Mettre en contact les participants
  • Offrir un soutien matériel au besoin (compost, outils, terre) dans la mesure des moyens disponibles
  • Offrir des conseils de jardinage dans la mesure de ses capacités et connaissances
  • Organiser des corvées collectives à la demande d’un jardinier
  • Réaliser des événements d’ouverture et de fermeture de la saison de jardinage pour créer des liens

*Partage Ta Terre n’est pas responsable des bris ou conflits qui peuvent survenir lors de l’expérience de partage. En cas de conflit, il est possible de recourir à un service de médiation auprès des citoyens.

Publicités